Honey moon

Salut les amis, dans mon dernier article je vous ai raconté le jour de mon mariage à la mairie, mais qui dit mariage dit forcément voyage de noces et le nôtre c'est à Mahajanga que ça c'est passé. Pour ceux qui ne connaissent pas, c'est une ville dans le nord-ouest de Madagascar, située à environ 500 km de Tananarive la capitale, il faut environ une demi journée en taxi brousse pour la joindre. C'est donc l'un de ces fameux taxis brousse qu'on a pris pour y aller, c'est le moyen de transport incontournable à Mada, pas cher et dépaysement garanti! On est parti de Tana en début de soirée, on a préféré voyager de nuit pour éviter la chaleur de la journée qui est très pénible à vivre dans des voitures ou il n'y a pas de climatisation.
Le voyage c'est bien passé, au matin alors qu'on était plus très loin d'arriver, sur une grande ligne droite, une petite explosion  s'est faite entendre et aussitôt le véhicule s'immobilisa sur le bord, un pneu avant venait d'éclater et fort heureusement le conducteur ne roulait pas très vite à ce moment là, l'un des passagers a même dit que c'était grâce à une chanson religieuse qui passait alors dans l'auto-radio, que l'accident a pu être évité de justesse! quand je vous dis que les malagasy sont très croyants, je plaisante pas! Une fois réparé, le voyage se poursuivi et on arriva enfin à Mahajanga.
A l'arrivée on a pris un taxi qui nous a déposé devant nôtre hôtel, "le Tropicana", Il était encore tôt mais la chaleur se faisait déjà sentir, Mahajanga est l'une des villes les plus chaudes de tout le pays! Le Tropicana est un hôtel sympa, composé de plusieurs bungalows, d'un jardim très beau ou même un boa se promène, d'une piscine et d'un bar-restaurant. Après avoir déposé nos baggages et s'être reposé un instant on est parti direction le bord de mer en "tuk tuk", pour ceux qui l'ignore, c'est comme une espèce de moto à trois roues très courant dans les pays asiatiques, c'est un moyen de transport rapide et économique! On a fait quelques photos à coté du gros baobab qui est l'emblème de la ville, mangé une glace en contemplant le canal du Mozambique, nom donné à cette partie de l'océan Indien qui se trouve entre Madagascar et le continent Africain.


Le soir on est sorti dîner en ville, le restaurant du Tropicana était fermé pour travaux, à cette époque de l'année, c'est la saison basse et faute de clients beaucoup d'établissements sont contraints à la fermeture jusqu'à l'arrivée de la haute saison!
Le lendemain matin, direction la plage du "grand pavois", cette plage est à une dizaine de kilomètres de la ville, car à Mahajanga il n'y a pas de plage de sable, que des rochers! On a ramassé des coquillages, on s'est balader jusqu'au "cirque rouge" qui est un ensemble de rochers et de terre ocre, taillés par l'érosion! A midi on avait un petit creux et on s'est arrêtés dans un petit resto, avec des tables à même le sable et on à pu déguster des délicieuses langoustes grillées, péchés le matin même sur ce "canal du Mozambqiue" d'ou proviennent les meilleures crustacés au monde!


Le reste de la semaine on l'a passé à se promener dans la ville, sur le bord de mer mais aussi à essayer quelques uns des meilleurs restaurants de la ville, mention spéciale pour le "Karibou", un hôtel restaurant situé au bord de la falaise avec une vue plongeante sur la mer! Son restaurant en terrasse est très charmant et chapeau au chef cuisinier qui s'essaye à des plats proposant une cuisine alliant modernisme et tradition, alors certes parfois c'est pas toujours très réussi, comme ce magret de canard au miel et gingembre que j'ai commandé, j'apprécie le sucré salé mais il y avait bien trop de miel pour pouvoir déguster le magret dans toute sa splendeur! Par contre mon mari s'essaya à la langouste grillée et à chaque fois ce choix s'avéra payant, à vous aussi je vous le conseille, si vous êtes amateur de crustacés et que vous allez à Mada, optez sans hésiter pour une langouste, beaucoup de restaurants sur la côte  l'ont au menu presque tout au long de l'année, à défaut vous pouvez vous rabattre sur les "camarons" nom donné à de grandes crevettes, du genre gambas! Si vous n'aimez pas les fruits de mer, les brochettes de bœuf, qu'on appelle ici zébu, sont aussi un très bon choix et cela ne vous coûtera pas très cher, par contre évitez de les mangé par grande chaleur, d'ailleurs la plupart du temps on les trouve qu'à la nuit tombée, quand il fait plus frais! Les nems ou samossas de viande ou poisson sont aussi un choix judicieux, que vous pouvez acheter sur les bords de route de n'importe quelle ville de Madagascar.


Le jour du départ arriva et dans nos bagages on avait un panier de crabes vivants, si si je vous l'assure! afin qu'ils résistent à la chaleur et surtout au longues heures de trajet, on les a enveloppé dans de la boue fraîche, ils sont arrivés tant bien que mal à destination, un seul n'a pas pu tenir le choc! Sur le chemin de retour, mon chéri et moi avions des souvenirs pleins la tête, les images de notre séjour défilaient devant nos yeux, Mahajanga est une belle ville, on est tous les deux d'accord pour dire qu'elle est certainement la plus belle de toutes celle qu'on a visité jusqu'à maintenant, la propreté dans les rues et surtout une ambiance de coolitude qui se manifeste au travers de ses habitants, nous laisse penser que c'est un endroit agréable pour y vivre.
Le voyage est presque terminé, les hauts plateaux de Tananarivo sont déjà là, la pluie aussi, sorte de bénédiction pour la fin de notre périple. Je sais pas si on retourneras un jour, peut être avec nos enfants, mais une chose est sûre, Mahajanga on t'oubliera jamais!
Veloma!                                                                                                                                          

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire